Rechercher

Pourquoi faire appel à un consultant indépendant ?


Les consultants indépendants ont pris une place importante dans le monde des affaires. Leur intervention permet généralement aux entreprises d’identifier les problèmes plus rapidement et d’y apporter des réponses plus adaptées. Mais ce ne sont pas les seuls avantages du recours à ces professionnels. Les voici en détail.


  • Poser un diagnostic complet : le consultant est expert dans son domaine d’intervention. Au cours de sa mission, il pose un diagnostic exhaustif de la situation. Son audit poussé permet d’éclaircir les points sensibles et notamment de comprendre rapidement et facilement ce qu’il se passe dans l’entreprise. L’objectif est très simple : se poser les bonnes questions pour y apporter les bonnes réponses.

  • S’offrir un regard critique et objectif : le consultant est une personne extérieure à l’entreprise. Il sait prendre le recul nécessaire et cela facilite généralement l’identification des problèmes. En effet, lorsqu’elle assume elle-même ce travail, l’entreprise manque généralement d’objectivité. Elle peut, par ailleurs, se heurter à une certaine réticence, notamment de la part du personnel. Le consultant est neutre et il est perçu comme tel.



  • Se concentrer sur son cœur de métier : l’emploi du temps d’un chef d’entreprise est généralement saturé. La plupart des dirigeants manquent de temps pour mener une analyse complète et exhaustive. En général, ils la bâclent malheureusement. Le recours à un consultant leur permet de dégager un temps précieux, pour le consacrer à leur cœur de métier et au développement de leurs affaires.


  • Bénéficier du savoir-faire d’un expert : les consultants ont généralement un parcours professionnel très étoffés. En effet, avant de devenir consultants indépendants, la plupart ont accumulé les expériences dans leurs domaines d’expertise. Ils savent identifier rapidement les problèmes et poser leur diagnostic. Ce savoir-faire est d’autant plus précieux que le chef d’entreprise manque de connaissances en la matière.

  • Se faire accompagner dans la phase de déploiement : après avoir identifié les réponses à apporter, le consultant peut accompagner le chef d’entreprise dans leur déploiement. Et, encore une fois, sa neutralité joue en sa faveur. Le consultant parviendra plus facilement que le dirigeant à faire accepter le changement, quitte à prendre des décisions impopulaires sur des sujets sensibles (sur les salaires par exemple).


  • Amortir le coût et réaliser des économies : l’intervention d’un consultant a un coût. L’entreprise parvient généralement à le rentabiliser assez rapidement. Grâce à l’externalisation, elle réalise des « économies » par rapport à une intervention en interne (formation du personnel, matériel de travail…). Au passage, des subventions existent et elles permettent de diminuer le montant des frais. Enfin, les décisions qui résultent de la consultation génèreront probablement des économies futures, neutralisant intégralement le coût de la prestation.

2 vues0 commentaire